« J’aime le côté social de la création. »

Méfiez-vous de l’allure discrète de Pascal
Lambert. Son double artistique KALOUF voue
une passion dévorante pour faire le mur.
Friches abandonnées, carton, containers, béton,
tout y passe. Son art ? Un prétexte pour
questionner, chercher le contact, faire passer le
message. De ses années au Gabon, KALOUF
conserve la grâce des primates et des
mammifères qu’il magnifie à coups de bombes
et de pochoirs. De son trait précis et maîtrisé, il
exprime la beauté sauvage d’une faune
menacée. De l’ultra-réalisme coloré XXL au ton sur
ton, KALOUF ne cesse d’étonner à chaque
apparition.

Bien que partant aux quatre coins du monde pour
des projets personnels, KALOUF est aussi à
l’initiative de collectifs dont il retire la pratique
de techniques croisées telles que la peinture,
la sculpture, l’anamorphose ou le mapping vidéo.

Dans ses compositions fantastiques ou hyper
réalistes, un scrupuleux souci du détail qui donne
envie de toucher les murs.

Même si la pierre d’un mur désaffecté reste le
support de prédilection de KALOUF, il expérimente
d’autres matériaux tels que des blocs de béton, ou
de la tôle. Tout est support !

Acheter les créations de kalouf